Menu

Les Chineurs des mers (Ghana)
CHRISTIAN BARBE

Christian Barbé est né à Deauville en 1970.  Il réside actuellement à Paris.

Après des études de philosophie, il effectue des stages dans un laboratoire professionnel de développement et tirage au cours desquels il apprend l’essentiel de la photographie. Suivront de nombreux reportages, et une activité de photographe reporter au sein du journal La Tribune de Diego à Madagascar de 2015 à 2017. 
Il explique vouloir « prendre le chemin de l’émotion pour parvenir à capturer l’instant d’une rencontre », une émotion capturée à travers des photos épurées, avec une recherche poétique et esthétique, question de raconter « ce qu’il y a de plus remarquable dans la vie de tous les jours ».

Découvrir le travail de Christian Barbé

Septembre 2023 – Les chineurs des mers

La « plage-poubelle », comme l’ont baptisée les habitants d’Accra (Ghana), est jonchée de détritus rejetés par la mer. Comme on chercherait de l’or, des enfants fouillent les vagues prometteuses des plages ghanéennes. Des déchets informatiques, plastiques ou métalliques sont récupérés par des petites mains. Un va-et-vient incessant entre le ressac des vagues lourdement chargées et la collecte des chineurs s’installe.

Sur une des photos, comme devant un bureau à ciel ouvert, un enfant pianote sur un clavier d’ordinateur récupéré. Je ne peux m’empêcher de penser à son propriétaire d’origine. Pouvait-il imaginer un instant que son clavier traverserait les océans pour finir entre les mains d’un enfant sur une plage de sable blanc du golfe de Guinée ? 

Ce qui nous a touché ? Les enfants. Des enfants partout, qui courent, qui cherchent, qui portent, des enfants qui trient des monceaux de déchets venus d’ailleurs, des enfants qui vivent en partie de ces récupérations. Et aussi le noir et blanc choisi par Christian Barbé, sans doute pour adoucir (ou noircir on hésite) un monde enlaidi par les rejets de la mer.

Découvrez les autres photographes