Menu

Revue de presse avril 2022

Déferlante photographique dans les bibliothèques

Le festival de l’Homme et la Mer pousse à nouveau la porte des bibliothèques bigoudènes. Des clichés exposés les années précédentes dans les rues du Guilvinec (Finistère) vont y être visibles pendant plusieurs semaines. Le désormais traditionnel concours d’écriture est également relancé.

C’est un partenariat qui dure depuis plusieurs années : à chaque printemps, le réseau des bibliothèques du Pays bigouden sud accueille des clichés des expositions précédentes du festival l’Homme et la Mer du Guilvinec (Finistère). « Cela permet la circulation des œuvres. Et nous proposons ainsi un voyage photographique parmi les bibliothèques du territoire », explique Maryse Chaffron, de la bibliothèque de Loctudy.

C’est avec « plaisir » que Michel Guirriec, président du festival L’Homme et la Mer, relance ce partenariat, par deux fois contrarié par le Covid et la fermeture des bibliothèques. Sept établissements bigoudens participent à cette exposition qui se déroulera à la fois en intérieur et en extérieur : Penmarc’h, Le Guilvinec, Plobannalec, Loctudy, l’Île-Tudy, Combrit et Plomeur.

Sept photographes

Jusqu’au mois de juin, il sera ainsi possible de découvrir le travail de sept photographes : Martin Biger, François Bourgeon, Erwan Amice, Michel Thersiquel, Richard Pak, Pepe Brix et Baudouin Mouanda.

Cette année encore, le réseau de bibliothèque relance son concours d’écriture. « Le projet a commencé pendant le premier confinement. Comme nous ne recevions plus de public, nous avons proposé ce nouveau format, pour rester en contact. Et le confinement est une période qui se prêtait à la lecture et à l’écriture. La première édition a connu un grand succès : nous avions reçu une centaine d’écrits ! Une vraie rencontre avec le public », se rappelle avec plaisir Maryse Chaffron. En 2021, le concours a encore rassemblé une centaine d’écrits.

Trois photos au choix

Le principe de ce concours : s’inspirer de l’une des trois photos, issues des collections du festival, proposées par le jury, et écrire un texte s’y rapportant. Les photos sont visibles dans les bibliothèques et seront diffusées à tour de rôle dans les journaux Ouest-France du samedi. « Il n’y a aucune forme, aucun style imposé. Le tout, c’est que le texte tienne sur une page au format A4 », précise Maryse Chaffron.

Et pour couronner le tout, les gagnants emporteront de jolis lots : 30 € de bons d’achat à la librairie l’Aire de Broca et le premier prix emportera un tirage grand format de l’un des clichés exposés dans le cadre de L’Homme et la Mer. Les textes sont à déposer à la médiathèque de Loctudy ou par mail : bm.loctudy@gmail.com, avant le 31 mai 2022.

 

Ouest France le 12 avril 2022

Actualités

Revue de presse mars 2023

Au Guilvinec, le festival L’Homme et la mer lance une bouteille à la mer Michel Guirriec, président du festival L’Homme et la mer au Guilvinec, a lancé un appel le lundi 6 mars « à […]

Revue de presse décembre 2022

Treffiagat. Les photographes remettent un chèque à la SNSM Les treize photographes qui ont participé au festival photo L’Homme et la mer ont tenu à apporter leur soutien à la station SNSM Treffiagat – Guilvinec […]

Revue de presse juin 2022

Terre-Neuvas au Guilvinec : Émile et ses images au festival L’Homme et la mer Le port du Guilvinec accueille une exposition photo exceptionnelle qui retrace la vie des Terre-Neuvas, entre 1960 et 1980. Des images rares réalisées […]