Menu
Pépé Brix

Pepe Brix

Pepe Brix, né en 1984 sur l’île de Santa Maria, est globe-trotteur. Il est photographe, c’est-à-dire qu’il regarde au-dessus des autres, qu’il voit ce que les autres ne voient pas et qu’il observe l’âme instantanée des choses qui parlent lentement.

Tout a commencé dans ce bout du monde, au milieu de l’Atlantique, appelé les Açores, dans
l’un de ses plus petits endroits : l’île de Santa Maria. Il est né dans une famille habituée à tendre des ponts vers les autres, il a appris le métier sans même s’en apercevoir car il y a des langages qui ne peuvent pas apprises, mais qui se dévoilent, de manière sensible, au son de la musique, sur le sol des villes, sur la hauteur des montagnes. Pepe est un de ces talentueux photographes autodidactes, pour qui la photographie est un véritable laboratoire où l’humanité se révèle être un fabuleux mystère. Parmi ses publications, Pepe a fait de nombreux reportages dans le monde entier tels que : le Pérou, l’Islande, l’Inde et le Népal, il a également été de nombreuses fois jury de concours photos, a publié plusieurs ouvrages dont « Os Ultimos Herois » qui a valu le prix Gazeta 2015 pour le photo journalisme.

 

 

LES DERNIERS HÉROS PORTUGAIS

Dans le livre de photos intitulé OS ÚLTIMOS HERÓIS – THE LAST HEROES, Pepe Brix rend hommage aux “derniers héros portugais” qui risquent leur vie à la pêche à la morue. Le photographe, né aux Açores en 1984 dans l’île de Santa Maria, a voyagé jusqu’à Terre Neuve à bord de la “Joana Princesa”. Durant trois mois et demi, il a partagé la vie d’un équipage qui travaille dans l’un des derniers morutiers portugais. Des dizaines de photos qui révèlent la dureté physique et psychologique d’une vie au quotidien confinée dans un espace réduit et dans des conditions climatiques extrêmes. La morue est devenue une référence culturelle et gastronomique au Portugal. Certaines de ces splendides photos ont été publiées dans l’édition de février 2015 de la revue National Geographic.

PLAN Panneau 7

Découvrez les autres photographes