Menu
Michel THERSIQUEL

Michel Thersiquel

Michel Thersiquel est un grand photographe breton. Installé à Pont-Aven en 1966, il y côtoie des artistes dont Xavier Grall, Georges Perros et la bande à Glenmor. C’est là qu’il réalise ses célèbres portraits qui vont le propulser au café Procope à Paris en 1970, puis à la BNF en 1972, et au sein du Club des 30X40 où se retrouvent les grands de la photographie française comme Doisneau, Ronis, Boubat, avec qui il expose à Beaubourg. La Bretagne est l’univers de Thersi, du Pays bigouden aux îles, en passant par la pêche et ses ports, partout il pose un regard riche d’humanité, sensible et affectueux sur ses contemporains. Un regard à hauteur d’homme. Thersi aime les gens et sait s’en approcher au plus intime, usant de prévenance, de persévérance et de respect, avec à cœur un profond souci de l’humain.

 

 

LA CRIÉE DE KEROMAN

En 1987, la Maison de la Mer de Lorient, confie un reportage à Michel Thersiquel sur les femmes travaillant à la criée de Keroman à Lorient. Il s’agit alors de lever le voile sur des métiers peu connus du monde de la pêche, et de mettre en valeur spécifiquement le travail des femmes dans l’enceinte du port de pêche de Lorient. Et ce, dans des conditions particulièrement difficiles : dans le froid, très tôt le matin, dans la nuit de l’hiver dès le débarquement du poisson à quai. L’intensité de son observation et la qualité de son regard ont produit des images fortes, vivantes qui frappent au premier coup d’œil. Trente-quatre ans plus tard, ces photos sont d’autant plus précieuses qu’elles révèlent des métiers qui ont quasiment disparu à terre, étant désormais pratiqués à bord des bateaux.

PLAN Panneau 5

Découvrez les autres photographes