Menu
Didier Bizet

Didier Bizet

Didier Bizet a travaillé de nombreuses années en tant que directeur artistique pour le compte de clients internationaux en agences de publicité en France et à l’étranger. En 2015, il se consacre uniquement à la photographie et rejoint le studio Hans Lucas. Ses attirances vont vers les anciens pays du bloc soviétique « où la mélancolie du temps se laisse docilement photographier ».

Didier Bizet est diplômé de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts et licencié en histoire de l’art. Il publie ses reportages dans la presse internationale : Stern, La Croix, Le Figaro magazine, Geo, The Washington Post Web… Son travail a été exposé dans de nombreux festivals en France et à l’étranger. Il a reçu en 2020 le Sony Award pour sa série « Baby boom » publiée de nombreuses fois en France comme à l’international et projetée en 2020 à Visa pour l’image.

 

  

ARAL DREAMS

Cette année, Didier Bizet nous donne rendez-vous dans le petit village de Tastubek, situé à 90 km d’Aral, ancien port principal de la petite mer d’Aral. Les années soviétiques ont laissé quelques traces que personne n’oubliera. Mais depuis l’achèvement du barrage de Kokaral en 2005, puis avec l’arrivée du réseau électrique en 2009, la vie semble différente à Tastubek.
Nurzhan et sa femme Akerke, ainsi que son frère Eibolat se sont installés il y a quelques années dans ce village comme jeunes pêcheurs, ils vivent désormais de la pêche dans cette région du Kazakhstan qui semblait totalement morte il y a encore quelques années.

PLAN Panneau 10

Découvrez les autres photographes