Menu

Stéphane Diquélou

Bigouden pure souche né il y a 44 ans à Pont L’Abbé et sapeur-pompier de métier, je suis arrivé à la photographie grâce à mon beau-frère qui m’a donné cette envie de pratiquer cet art de figer des instants de vie mais aussi à ma femme et mes 2 garçons qui m’ont offert mon 1er reflex il y a 4 ans. Je suis passionné par le surf depuis quelques années. Pratiquant régulier de Stand Up Paddle Surfing sur les spots de « La Torche, Pors Carn, Tronoën et d’ailleurs », j’aime cette ambiance de plage avec ses couleurs et ses odeurs tellement particulières. Ma pratique d’amateur s’est donc tout naturellement orientée vers la photo de surf et de bord de mer en général. Du coup mon appareil m’accompagne systématiquement lorsque je vais regarder les conditions qu’offrent les vagues et suivant mon envie, ce sera une session de surf et/ou de photos. Depuis 2 ans je m’essaye à la photo aquatique. Équipé d’un hybride, d’un caisson étanche et d’une paire de palmes je tente d’apporter un point de vue un peu différent des clichés pris de la plage en allant directement au « contact » des vagues et des surfeurs.

SURFEURS BIGOUDENS ET D’AILLEURS

Cette série se veut toute simple avec ce minimalisme qui met en avant le surfeur et sa planche, véritable amie ou ennemie selon les jours. J’ai choisi de traiter cette série de photos en noir et blanc en y mettant aussi un petit côté « old school » que j’aime beaucoup. Préférant les photos d’ambiances aux figures pures et dures du surf, j’ai essayé de montrer ces moments de quiétude passés dans l’eau et hors de l’eau où le surfeur est dans son élément qu’est l’océan, parfois accompagné, parfois seul. J’ai également essayé d’y intégrer notre patrimoine bigouden. Les vagues étant généralement meilleures le matin et le soir, c’est à ces moments-là que la lumière est vraiment magique, récompensant les plus matinaux ou pouvant offrir aux surfeurs du soir le fameux rayon vert tant apprécié.

Découvrez les autres photographes