Menu

COURTEILLE Prune

Prune Courteille, diplômée des beaux-arts de Rennes, vit et travaille dans le Nord Finistère. C’est lors du programme B.O.A.T. demain l’océan, que l’évidence est survenue : « Plus jamais loin de la mer. »
Aujourd’hui bien décidée à prendre part à la vie et au patrimoine local, elle multiplie les expériences professionnelles et associatives sur le territoire. Après s’être essayée à la photo-identification animalière, et un passage dans les ateliers du Bel Espoir, elle continue son initiation à un savoir-faire traditionnel et artisanal. Elle prend ainsi le parti de l’expérience quotidienne, une manière de se placer comme actrice de l’action et non comme observatrice.

 

 

La Déroute

La Déroute est un témoignage de deux ans, fait de rencontres humaines ou animales, mais surtout de l’apprentissage des métiers de la mer et de son appréhension à travers tout corps de métier, biologistes, marins, artisans… Une série basée sur le quotidien et non l’événement, des déambulations sur un territoire maritime et un littoral politique. Le cyanotype, utilisé comme procédé photographique monochrome, mis au point en 1842, fait osciller l’image du bleu de Prusse au bleu cyan.

Le papier est sensibilisé par imprégnation avec les sels ferriques. En apposant un calque, une image se dessine au cours de l’exposition au soleil. Pour la stabiliser, il faut ensuite accomplir le lavage et le séchage. Le rendu est une photographie plasticienne, collaborative et avec les moyens du bord : une imprimante dans une capitainerie ou un bureau de presse dans le port, le soleil breton en alternance et l’eau salée.

La matrice est pellicule et devient un moyen alternatif de diffusion, une économie de moyens dans des conditions de vie parfois sommaires. Le tirage est tributaire de nombreux facteurs, ce qui lui confère une dimension aléatoire.

Découvrez les autres photographes