Menu

François et Emmanuel Lepage

Emmanuel Lepage • Né en 1966 et vivant en Bretagne près de St-Brieuc, il est dessinateur, illustrateur et scénariste. Son trait fin et puissant, son dessin raffiné et son art consommé de l’aquarelle font de lui un des plus brillants créateurs de la nouvelle BD française. Il est aussi un grand voyageur et un artiste curieux des autres, dont les ouvrages sont traduits dans plusieurs pays et ont été distingués par de nombreux prix en France et à l’étranger.
François Lepage • Né en 1970 et vivant dans la région rennaise, il s’oriente, après une formation de lettres, vers la photographie et devient photoreporter pour l’agence Sipa Press. Puis, il rejoint la plateforme Hans Lucas en 2017. Son travail de photographe l’amène à beaucoup voyager et à explorer des thèmes liés aux grands enjeux du monde contemporain tels que l’exil ou l’environnement. Ses reportages photos font l’objet d’expos régulières en France et à l’étranger.

Merci très chaleureux à l’association BD-PHOTO qui a eu l’amabilité d’autoriser le Festival photo du Guilvinec à reproduire les duos photos et images des frères Lepage, exposés à Moëlan sur mer en 2019. Créée en 2016, BD-PHOTO de Moëlan vise à promouvoir la rencontre des 8è et 9è arts à travers une exposition croisée.  

logo BD-PHOTO-MOELAN  
Plus d’infos sur l’association bd-photo-moelan…

En savoir plus sur les photographes…

MERS AUSTRALES ET ANTARCTIQUES

Ailleurs…

Avec leurs images, les frères Lepage nous emportent sur le Marion Dufresne luttant contre les vents polaires, au pied des falaises de Kerguelen. Ils nous font monter sur l’Astrobale qui tente de se frayer un passage à travers le pack pour rejoindre la base polaire Dumont d’Urville. Ils nous font traverser l’Antarctique sur des tracteurs monstrueux, pendant douze jours, afin de ravitailler la station Concordia en plein cœur de l’Inlandsis. Dès lors, avec eux, nous sommes sur une autre planète, nous sommes « sur la lune. Et elle est blanche ». Nous traversons, nous aussi, « l’irréel, l’incertain, l’indescriptible paysage. C’est hallucinant et glacial, extraordinaire et monotone, d’une obscure beauté. »

 

Aventures

Leurs images offrent donc un réel dépaysement et ouvrent sur l’aventure. Une aventure humaine, dans laquelle se mêlent une multitude de sentiments… De l’admiration, du respect, de la confiance pour toutes les personnes rencontrées (marins, dockers, scientifiques…) et pour le travail qu’elles effectuent dans des conditions difficiles, parfois dantesques. Et, face à cette nature hostile et indomptée par l’homme, de l’émerveillement bien sûr, mais aussi de l’inquiétude, souvent associée à l’attente, et surtout de l’humilité.

Une aventure fraternelle également, avec deux frères attentifs l’un à l’autre, conjuguant leurs talents au service d’une œuvre commune, dans une unité de temps, de lieu et d’action. Cette complicité s’exprime dans La Lune est blanche à travers la façon dont les dessins d’Emmanuel et les photographies de François s’associent, sans redondance, s’éclairant mutuellement. C’est cette complémentarité que les images associées peuvent représenter le même sujet, mais les deux langages artistiques proposent des visions, des perspectives différentes.

Patrick PERON – Membre de l’association BD-Photo Moëlan

Découvrez les autres photographes